Lifting des cuisses

En bref

- Durée d’hospitalisation : 24 heures
- Durée d’intervention : 2 à 3 heures
- Durée de l’arrêt de travail : 2 à 4 semaines
- Prise en charge par l’assurance maladie : sous certaines conditions

  • Lifting des cuisses (PDF)
  • Définition du lifting des cuisses ?

    Le lifting de cuisses ou cruroplastie correspond à la correction chirurgicale d’un excès de peau au niveau interne des cuisses.
    Cette intervention implique une cicatrice longitudinale à la face interne du cuisses, dont la longueur dépend de l’excès cutané. Il peut être nécessaire de réaliser une cicatrice au niveau du pli inguinal.

    A qui s’adresse le lifting de cuisses ?

    Cette intervention s’adresse essentiellement aux personnes ayant perdu massivement du poids et présentant un excès cutané à la face postérieure et interne des cuisses.
    L’assurance maladie peut proposer une aide financière pour cette intervention, sous certaines conditions :

    chirurgie réparatrice :
    - après amaigrissement pour obésité morbide
    - dans les suites de la chirurgie bariatrique
    - en postopératoire
    - ou en post gravidique

    Il existe aussi un excès cutané qui apparaît lors du relâchement de la peau lié au vieillissement. Cette indication peut alors être proposée dans un but esthétique.

    Comment se déroule le lifting de cuisses ?

    L’intervention se déroule sous anesthésie générale, et dure entre 2 et 3 heures. Je réalise des dessins pré-opératoires me permettant de savoir où et comment réaliser la résection. Pendant que vous dormez, je réalise donc le retrait de l’excédent cutané, qui peut être associé à une lipoaspiration en cas d’excès de graisse associé.

    A la fin de l’intervention, un vêtement de compression (que je vous aurais prescrite lors des consultations) est mise en place. Il conviendra de le garder pendant 1 mois jours et nuits.

    L’hospitalisation dure 24 heures en moyenne. Je réaliserai le premier pansement avant votre sortie afin de contrôler que tout se passe bien. Ils sont imperméable, afin de vous permettre de faire votre toilette. Nous les changerons de nouveau ensemble après 5 à 7 jours, en consultation.
    Par la suite, les pansements seront refaits tous les deux jours par une infirmière à domicile, jusqu’au 15e jour après l’intervention.
    Les fils de suture seront alors retirés.

    Cette intervention n’est pas particulièrement douloureuse. Cependant un traitement antalgique adapté vous sera prescrit à la sortie de la clinique.

    Un arrêt de travail est à prévoir entre 2 et 4 semaines, en fonction de l’importance de l’intervention.

    Enfin, un traitement anticoagulant vous sera prescrit pour une durée de 10 jours afin de prévenir le risque de phlébite.

    Résultats avant après du lifting de cuisses :

    Les 2 premières semaines après l’intervention sont marquées par un oedème et des ecchymoses sur les faces internes des cuisses. Ces marques sont temporaires, et les oedèmes se résorbent complètement entre 3 et 6 mois après l’intervention. C’est donc après 6 mois que le résultat définitif est atteint.
    Les cicatrices resteront cependant rouges/rosées pendant une période plus proche d’un an.

    Les complications du lifting de cuisses :

    Sans parler de complications, le lifting de cuisses peut être source d’imperfections de résultat. Il peut s’agir de cicatrices trop visibles, de persistance d’une asymétrie entre les deux cuisses (parfois pré-existante et pas toujours possible à corriger parfaitement).

    Ces imperfections sont dans la plupart des cas accessibles à une retouche chirurgicale, en général à prévoir après un délai de 12 mois, afin d’être certain que les cicatrices n’évolueront plus.

    Le risque de complications lors du lifting de cuisses est alors faible, et l’immense majorité des cruroplasties se passent sans problème avec une grande satisfaction des patients. Cependant, même conduite avec compétence et vigilance, une intervention chirurgicale comporte toujours des risques.

    Les principales complications sont : la phlébite (complication pouvant évoluer vers une embolie pulmonaire), l’hématome (le plus souvent lors d’une poussée de tension. Il est donc important de minimiser au maximum les efforts dans les jours suivant l’intervention), l’infection (souvent associée à des facteurs de risques tel que diabète ou tabac), le retard de cicatrisation.

    Conclusion :

    La cruroplastie est une intervention fiable, peu risquée, et amenant une grande satisfaction aux patients tant au plan social que personnel. Cependant, l’acceptation de la rançon cicatricielle est un pré-requis indispensable avant de prévoir une telle intervention.


    Coordonnées

    Dr Benoit HENAULT
    1 rue de l’écluse
    30900 NÎMES, FRANCE

    Téléphone : 04.48.19.19.09
    Mail : contact@henault-chirurgie-esthetique.fr


    Près des arènes de Nîmes, le cabinet vous accueille du lundi au jeudi de 8h30 à 12h00 et de 14h00 à 18h30
    le vendredi de 8h30 à 12h00